Le « vrai » espresso à l’italienne

Le temps passant, beaucoup se sont habitués à boire des espresso tirés très long.
Avant l’été, un retour aux sources semble bien indiqué, surtout pour ceux qui iront en Italie en vacances.
En faisant un retour à la fois aux sources et aux racines de l’espresso, on « re-découvre » que l’espresso est un délice, dont à la fois l’onctuosité, la complexité agréable des goûts et le plaisir de la vraie dégustation ne peuvent se faire qu’en petite tasse.
Ethical Coffee Company a décidé de porter encore plus d’attention sur la vraie façon de déguster un espresso… comme en Italie.
Nous avons travaillé nos mélanges, nos artisans s’y sont mis avec ardeur mais également tout le plaisir possible.

Pour un véritable espresso

La prochaine fois que vous dégusterez l’espresso d’une de nos capsules, faites surtout très attention à déguster votre espresso en petite tasse, remplie idéalement aux 2/3, on peut aller jusqu’aux 3/4 de petite tasse si l’on préfère.
En effet, et c’est la beauté du café en capsule, la conception de ce type d’espresso a été, à la base, exclusivement dédiée au vrai espresso à l’italienne.
Par la suite, marketing oblige, les « Lungos » sont apparus.
Si vous allez en Italie, et que vous dites à un Barista professionnel que l’on peut faire un Lungo avec seulement un peu plus de 5 grammes de café, il vous regardera, très certainement, d’un air songeur…
En effet, il faut savoir que le « Lungo » est une façon « d’abâtardir » ce qui a été créé pour être dégusté en petite tasse.
On a tendance à l’oublier, réessayez… vous serez agréablement surpris, ou agréablement surprise, par cette redécouverte.

Pour obtenir un café long

Si vous tenez absolument à prendre une longue tasse, le matin par exemple, faites tout simplement comme les Italiens.
Utilisez une ou deux capsules de votre variété préférée, tirez-la en « mode court »… et rallongez jusqu’à la quantité souhaitée, simplement en faisant couler l’eau claire de votre machine. C’est comme cela que les Italiens font.
La raison en est toute simple. Une fois la quantité d’environ l’équivalent d’une petite tasse, passée à travers votre capsule, ce qui sort ensuite n’est qu’un « lavage » du café déjà extrait.
Ce « lavage » contient énormément de cellulose, il ne contient plus d’arôme. L’eau claire, et chaude bien sûr, venant directement de votre machine, elle, de son côté, est totalement propre.
Vous pouvez vous livrer à une expérience à la fois amusante et édifiante. Mettez une capsule dans votre machine, prenez en main deux petites tasses, et lancez un café « long ».
Lors de l’écoulement, avec la tasse tenue par votre main gauche, laissez le café couler jusqu’à environ 2/3 de la hauteur de la tasse, passez immédiatement l’autre tasse sous le café qui continue à couler, et laissez faire jusqu’à également 2/3 de la hauteur de la tasse.
Prenez ensuite le temps de déguster ce qu’il y a dans la tasse qui était tenue par votre main gauche, ensuite passez à la tasse qui était tenue par votre main droite.
Edifiant, vous le verrez.
Cette petite expérience permet de se rendre compte que dans les faits, les vrais arômes, l’onctuosité… en bref, toutes les « bonnes choses » du café arrivent dans votre tasse entre le tout début de l’extraction et la tasse remplie aux 3/4, au maximum.
Pour faire court, sans jeu de mots… pas très fin je vous l’accorde… :-), la vraie et la meilleure façon de déguster un vrai espresso est de le prendre en tasse courte.
C’est d’ailleurs certainement pour cette raison que vous avez décidé d’acheter une machine utilisant des capsules de café.
En vous souhaitant un très bon été.
Jean-Paul Gaillard
This entry was posted in A ne pas manquer, Caf and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *